Mon blog de sciences et de géographie

le dirigeable USS Arkon

le dirigeable USS Arkon

  le dirigeable USS Arkon

L'USS Arkon était un dirigeable rempli d'hélium de la marine des Etats-Unis.

Il s'est écrasé au large de la côte du New Jersey le 4 avril 1933 , tuant 73 membres d'équipages et passagers.

Avec une longueur de 239 mètres , il était plus court que le Hindenburg.

Avec son copain , le Macon , ils furent les objets volants les plus vastes au monde contenant de l'hélium.

Il a eu un premier souci quand il est sorti du hangar.Le vent soufflait très fort  et il fut plaqué au sol.


Le 28 avril, le dirigeable reprend son vol sous le commandement de l'amiral Moffett et avec pour passager le secrétaire d'état à la marine Adams.

Ce vol dura neuf heures.

Dans la soirée du 3 avril 1933, l' Akron partit  sur la côte de la Nouvelle-Angleterre, avec l'amiral Moffett à son bord.

Sur sa route l' Akron rencontra des mauvaises conditions météorologiques.

Elles se dégradèrent encore lors du passage du phare Barnegat dans le New Jersey , à 22 heures. 

  le phare de Barnegat

Des rafales de vent particulièrement puissantes frappèrent violemment le dirigeable et le mirent en perdition.

Vers minuit et demi, le 4 avril, l' Akron fut emporté par un courant ascendant,  suivi d'un courant descendant.

Son capitaine, le commandant McCord, ordonna aux machines de fournir la pleine puissance en régime arrière, et le largage du ballast.

Le Lieutenant commandant , exécuta l'ordre et largua le ballast d'urgence situé à la proue.

Toutes ces commandes provoquèrent un redressement de l'appareil et une rotation de la queue vers le bas. 

Le commandant annonça l'atterrissage mais il y eu  une violente rafale de vent et les cables de gouverne se sont arrachés.

L'arrière de l' Akron heurtait l'eau et fut arraché lors du choc et l'océan déchainé le déchira et il sombra

Les causes : l'appareil ne pouvait pas voler avec des conditions météorogiques  catastrophiques .

Le navire Allemand Phoebus naviguant à proximité déclara avoir vu des lumières plongeant dans l'océan à environ 00 heures 23 minutes.

Le Phoebus se détourna sur tribord, croyant avoir été témoin d'un accident d'avion.

À 00 heures 55, le 4 avril, le Phoebus récupéra le commandant Wiley, inconscient.

La chaloupe mise à l'eau récupéra trois hommes: le chef radio Robert W. Copeland, le quartier maître de deuxième classe Richard E. Deal, et le mécanicien avion de deuxième classe E. Moody Ervin.

Malgré une tentative de réanimation par respiration artificielle, Copeland ne repris jamais conscience et mourut à bord de Phoebus.

Les marins allemands affirmèrent avoir vu quatre ou cinq autres hommes dans l'océan déchaîné.

C'est quand le commandant Wiley repris conscience que les marins allemands surent qu'ils avaient assisté au crash de l'Akron.

Le Phoebus ne retrouva pas d'autres survivants.


Le dirigeable de la marine J-3 fut envoyé en renfort de recherche, et fut naufragé à son tour, causant une nouvelle perte de deux hommes.


27/10/2009
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 29 autres membres