Mon blog de sciences et de géographie

Le Château du Taureau

Le Chateau Du Taureau

 

 

Le château du Taureau est situé à Plouezoc'hà l'entrée de la baie de Morlaix dans le Finistère, en Bretagne, sur une ile.

la constructon du premier fort

Le premier château

Suite à un évènement tragique, il est décidé de construire un fort en baie de Morlaix.

 

  la baie de Morlaix

 

La construction commence par une tour d'artillerie -la Tour Française-, de canonnières situées au raz de l'eau et d'une enceinte haute de 6,5 m.

 

  à gauche la Tour Française

 

En 1544, Jean de Kermellec dispose 23 soldats, un trompette, un canonnier et un aumônier.

 

Mais le premier fort avait été construit dans la précipitation et les assauts répétés de la mer détruisent la Tour Française en 1609. Elle est reconstruite en 1614.

Le nouveau fort

Vauban, ingénieur-architecte, visita le château en avril 1689 et le trouva en fort mauvais état.

 

Vauban décide donc de continuer la construction et voici ces ordres :

  • « Faire tout de pierre de taille. Choisir ces pierres des meilleures de l'Isle Calot qui tiennent bien leur arête, les tailler très proprement sur les faces» ordonne Vauban en 1689
  • la tour d'artillerie servira à défendre le fort pendant sa reconstruction.
  • du reste de l'édifice, il veut construire un nouveau fort de « bonne et solide maçonnerie à chaux et sable »
  • son profil « doit être fort et robuste, tant à raison des coups de mer dont il sera terriblement battu que de la grande hauteur qu'il est nécessaire de lui donner tant pour le rendre inaccessible aux entreprises de basse mer, que pour lui donner fleuron supérieur à celle de tous les vaisseaux qui passeront près »
  • la tour Française dominera l'ensemble du nouveau fort
  • les quatre casemates à canons de l'ancien fort seront « déménagées »
  • une nouvelle batterie basse voûtée de « pierres ardoisines » remplacera l'ancienne
  • les basses embrasures sont destinées « contre le dehors à tenir du mousquet »

Les travaux du nouveau fort du Taureau approuvé par Vauban commencent au printemps 1689.

 

Les pierres ayant servi à la construction
Programme de la construction :
  1. 1690-1692 : reconstruction du front Sud (pont-levis et môle ; porte d'entrée, corps de garde et chapelle), construction du front Nord (les 3 casemates à canon orientées vers le nord-ouest et magasin à poudre au premier étage) et fondations de la partie Ouest (du front nord à la tour Française)
  2. 1692-1699 : travaux sur la partie ouest, l'enceinte s'élève jusqu'au niveau des deux tiers de la hauteur du premier étage (huit casemates à canon orientées vers l'ouest). La plate-forme couvrant le front nord est achevée. Une coursive permet d'accéder aux casernes du premier étage.
  3. 1702 : achèvement de la partie ouest (les casernes au premier étage et la plate-forme sont achevées ainsi que le parapet percé de neuf embrasures). Le fort est assez proche de son aspect actuel
  4. 1702-1740 : le fort reste inachevé. Le fort qui n'est pas encore achevé - la dernière phase des travaux commence en 1741 et s'achève en 1745, ne connaît que peu de gros changements architecturaux mais des aménagements ont lieu. La plate-forme de pierre de taille de la tour Française est démolie et rétablie. Un cordon est ajouté à la tour avec un parapet en pierre de taille de Callot au sommet coupé de quatre embrasures. Une nouvelle guérite à cinq pans avec son cul de lampe et sa calotte vient remplacer l'ancienne carrée. Jusqu'en 1741, date du début de la dernière phase de reconstruction du fort, la cour est encombrée par des petites bâtisses
  5. 1741-1745  : l'achèvement du fort par Amédée François Frézier. Les travaux débutent dès le 10 mai 1741 et sont achevés en 1745.

Après que les travaux soient terminées, des armes (canons...) sont mis en place.



05/08/2011
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 31 autres membres