Mon blog de sciences et de géographie

la cité royale de Loches

Le Donjon et le Logis Royal de Loches

 

Loches est une cité royale en Touraine.

 

Elle possède 2 monuments importants : le donjon et le Logis Royal.

 

Voici donc ces 2 monuments :

 

Le Donjon de Loches :

 

 

Le Donjon de Loches est le plus ancien donjon d'Europe.

 

Il a été construit vers l'an 1000 par Foulques III Nerra. 

 

  Foulques III Nerra - comte d'Anjou

 

C'est une tour rectangulaire de 36 m de haut. Il ne reste que les murs et un escalier pour accéder en son sommet.

 

Elle est construite en en tuffeau, c'est une roche calcaire de Touraine.

  • le rez de chaussée servait à stocker les armes et les vivres
  • le premier étage était la salle du conseil du Roi
  • au deuxième étage vivait la famille du Roi
  • le troisième étage était pour défendre, il y avait des balcons en bois d'où l'on jetaient des projectiles, de l'eau de chaude, de la poix sur les assaillants.

En sortant de la tour l'on monte par un escalier au cachot de Communes.

Au XVè siècle Louis XI a transformé la forteresse en prison.

Les prisonniers étaient enfermés dans des cages,  à l'intérieur il y avait une table, un lit et des toilettes.

une cage, en bas, dans le trou il y avait le seau pour les

toilettes

 

Il y a aussi une salle des tortures appelée aussi la salle de la question. Si le prisonnier avoué il n'y avait pas de torture mais si il n'avouait pas, ses chevilles étaient attachées à une barre de fer et il ne pouvait plus s'asseoir, si il n'avouait toujours pas les anneaux étaient serrés de plus en plus et les chevilles se brisaient.

 

  la salle de torture ou salle de la question

 

Sur les murs de la forteresse de nombreuses inscriptions sont gravées. Ce sont des graffiti faits par les prisonniers, les soldats ou les gardiens.

 

Le Martelet : C'est une tour haute de 27 mètres. 

  • En descendant les escaliers, sur 4 étages il y avait des cellules de prisonniers
  • et à 20 mètres  se trouve une galerie. Elle a été creusée au XIè pour extraire le tuffeau qui a servi à la construction de la tour.

 descente aux souterrains et carrières

 

 

 

Le Logis Royal :

 

 

Le Logis Royal a été construit vers l'an 1000.

 

Il a été occupé par Henri II d'Angleterre et son fils, Richard Coeur de Lion.

 

  Henri II d'Angleterre

 

  Richard Coeur de Lion

 

Il a résisté aux assauts de Philippe II jusqu'à sa capture en 1205.

 

Le Logis devint la résidence de Charles VII et d'Agnès Sorel.

 

  Charles VII

 

  Agnès Sorel

 

  le tombeau d'Agnès Sorel à la collègiale Saint-Ours-les-Roches

 

  la collégiale Saint-Ours-les-Roches

 

Le Logis Royal servit de prison lors de la Révolution Américaine.

 

Durant la Révolution Française, le Logis fut pillé et endommagé.

 

Des restaurations ont été commencées mais il reste des pièces en ruines.

 

La visite :

  • C'est d'abord une grande salle de réception. La plus grande salle du logis. Elles servaient comme lieu de fêtes, de banquets organisés par le Roi. Les repas pouvaient durer de 10h du matin à 19h le soir.
  • Salle Jeanne d'Arc. 

   la salle Jeanne d'Arc

 

C'est dans cette salle que l'on peut lire un texte écrit sur le plancher, racontant comment Jeanne d'Arc a pu persuadé Charles VII de se faire sacrer roi à Reims.

  l'inscription

  • Salle Agnés Sorel : Anne Sorel était la favorite du roi Charles VII au XVè siècle. Elle était très belle. Elle est morte à 25 ans d'un flux intestinal (de diarrhées). Elle était enceinte. Mais des études scientifiques ont été réalisées et prouveraient que Anne Sorel aurait été empoisonnée. 
  • la salle du retable : dans cette salle se trouve un immense tableau peint par Jean Poyer en 1485 qui nous montre la mise à mort de Jésus.
  • la salle Charles VIII : sur la cheminée se trouvent un buste de Charles VIII . Au-dessus de la porte se trouve un portrait de son épouse, Anne de Bretagne.
  • le cabinet de travail d'Anne de Bretagne: sur les murs se trouvent des inscriptions faites par d'anciens prisonniers et sur les fauteuils sont brodés les noms des prisonniers.
  • l'oratoire d'Anne de Bretagne : sur les murs se trouvent l'emblème de la Bretagne : l'hermine. On raconte qu'un jour en chassant, Anne vit une hermine  qui choisit de se faire tuer plutôt que se salir en traversant une mare de boue. Elle fut très émue, la duchesse lui laissa la vie sauve et adopta la queue d'hermine comme emblème de la Bretagne.

  la queue d'hermine



02/08/2011
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 31 autres membres