Mon blog de sciences et de géographie

L'Aepyornis

L'Aepyornis



L'Aepyornis était un oiseau géant incapable de voler.

Sa taille était de 3 mètres de haut.

Son nom signifie "oiseau éléphant".

Il faisait partie de la famille des ratites qui regroupent les autruches, les émeus, les nandous etc...

  autruche

  émeu

  nandou

Il vivait à Madagascar.

l'île de Madagascar

Les Aepyornis sont considérés comme les plus lourds de tous les oiseaux ayant existé car leur poids était presque de 500 kilogrammes.

Il existait 3 ou 4 espèces d'Aepyornis.

Les Aepyornis ont disparu aux alentours de l'an 1000 ou peut-être au XVIIème ou XVIIIème siècle.

Aujourd'hui, les Malgaches(les habitants de Madagascar) peuvent trouver des œufs entier.

Plusieurs hypothèses ont été émises pour expliquer leur disparition :

  • 1ère cause : peut-être des chasses ou des prélèvements des œufs par l'homme, maladie, etc...
  • 2ème cause : la cause la plus possible est cette cause : ce serait un changement de climat : une sécheresse les a d'abord poussés à se regrouper autour des points d'eau. Ensuite, la sécheresse a continué et les points d'eau ont disparu et l'espèce s'est éteinte.
  • 3ème cause : les Aepyornis étaient énormes et atteignaient très tard leur âge sexuelle pour s'accoupler.

Un grand nombre de squelettes a été retrouvés autour des points d'eau.

Les œufs d'Aepyornis ont été retrouvés sur les côtes australiennes et néo-zélandaises.

Ils peuvent peser 12 kilos.

Les œufs d'Aepyornis sont très recherchés car ceux qui en trouvent les vendent à un prix minimum 10 000 euros.

Certains œufs correspondent à 150 œufs de poules!

Ils font 20 cm de diamètre.

  œuf d'Aepyornis

Le weekend du dimanche 14 février, je suis parti avec ma famille à la Galerie de Paléontologie et d'Anatomie Comparée et j'ai vu ce squelette d'Aepyornis et ses œufs.

  le squelette d'Aepyornis que j'ai vu à la Galerie de Paléontologie et d'Anatomie Comparée

A Antananarivo(capitale de Madagascar) se trouve ce parc : le Parc Botanique et Zoologique de Tsimbazaza.

A l'intérieur de ce parc, se trouve un musée d'histoire naturelle qui contient l'immense squelette d'un Aepyornis.

En 1967, une analyse aux rayons X sur un œuf d'Aepyornis a dévoilé la présence d'un embryon(la présence d'un jeune Aepyornis).

Les spécialistes pensent qu'il est mort au tiers de sa croissance.

Après, ses os se sont entassés au fond de l'oeuf.

Voici la photo de l'œuf passé au rayon X.

On aperçoit une patte, un pied, des os pelviens(du bas ventre) et une partie du bec.



19/02/2010
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 31 autres membres