Mon blog de sciences et de géographie

les volcans d'Islande

les volcans d'Islande

En Islande , il existe beaucoup de volcans.

la zone volcanique active

L'île possède environ 130 volcans actifs.

Le Baroarbunga :

Le Baoarbunga est un volcan islandais situé sous le glacier Vatnajokull.

Il culmine à 2 000 mètres au dessus du niveau de la mer,  ce volcan est le deuxième plus haut sommet d'Islande , derrière le Hvannadalshnnjukur.

C'est un volcan rouge (qui produit des laves rouges).

Il est actif car sa dernière éruption date que de 1903.

Désolé , je n'ai pas de photo.

La Montagne de Kverkfjoll  :

couverture glaciaire du Vatnajokull recouvrant une partie du volcan

La Montagne de Kverkfjoll est situé au centre de l'Islande  au bord du glacier Vatnajokull.

  Grotte sous glaciaire recouvrant le Kverkfjoll du glacier Vatnajokull

Elle se situe à 1764m.

Ce volcan a un voisin , l'Askja.

Ce volcan est encore actif car sa dernière éruption date du 23 mai 1968 à la fin de mai 1968

Dans les années 1720 , ce volcan a produit plusieurs éruptions et des inondations catastrophiques , à cause des jokulhaup (chute d'eau dévastatrice)

Comme il y a un réservoir de magma très grand et chaud au-dessous de cette montagne, il y a aussi des grottes sous la glace.

On y accède depuis le lac Myvatn en passant à proximité de l'Askja.

Pas très loin sont situées les sources chaudes de Hveradalir.

Entre les Kverkfjöll et l'Askja, on trouve l'Oasis de Hvannalindir.

Grimsvotn :



Le Grimsvotn est situés sous la calotte glaciaire du Vatnajokull.

Sous ces lacs se trouve une chambre magmatique alimentant le volcan.

Le Vatnajökull , abrite sous sa calotte 8 300 km2 de volcans dont six volcans dont le Hvannadalshnjukur , point culminant de l'Islande (2 119 m), et deux autres volcans particulièrement actifs : le Grimsvötn et le Baroarbunga.

Ces volcans se situent sur un système de failles d'une longueur de quelques centaines de kilomètres et parallèle au rift qui coupe l'île en deux.

Le Grimsvötn a des éruptions à peu près tous les dix ans, la dernière ayant eu lieu entre le 1er jusqu'au 4 novembre 2004.

Comme le Grimsvötn émet en permanence des fumerolles , une chaleur crée un lac sous glaciaire de huit kilomètres de longueur par six de largeur.

L'Eruption De 1996 :

Il n'y eu aucune victimes mais l'éruption a provoqué une vidange des lacs sous glaciaires.


Eyjafjoll :



L'Eyjafjoll est un volcan du sud de l'Islande recouvert par le glacier Eyjafjallajokull , dont il tient son nom.

Il est de type volcan rouge.( les matériaux rejetés sont des laves fluides et rouges)

Il est actif.

La montagne culmine à 1 666 mètres d'altitude.

Son sommet s'appelle Hámundur.

Il est âgé d'environ 700 000 ans.

L'Eyjafjöll est un stratovolcan érodé construit par des laves de basaltes appelés laves basaltiques.

Il est orienté dans le sens est-ouest et en son sommet se trouve une caldeira de deux kilomètres et demi de diamètre.

La plupart des éruptions de l'Eyjafjöll sont de type fissurales.

Elles se produisent surtout sur ses flancs Est et Ouest du volcan, notamment aux bouches éruptives de Hamragardahraun, Hofdahraun, Irahraun, Midskalarheidahraun, Raudahraun et Skerjahraun.

SES ERUPTIONS :

Seul trois éruptions ont été connues.

La première se serait produite aux alentours de 550.

La seconde s'est produite en 1612 et a émis un volume d'un million de mètres cubes de tephras ( Les téphras sont tous les matières solides et liquides, entraînées par les gaz) émis par les volcans, à l'exception des laves)

La dernière s'est déroulée du 19 décembre 1821 au 1er janvier 1823.

Cette éruption a émis quatre millions de mètres cubes de tephras.

Ceci a eu lieu au sommet du volcan.

Les éruptions de 1612 et 1821-1823 se sont produites en même temps que les éruptions du Katla.

Esjufjoll :

  un paysage formée par l'éruption de 1927 de l'Esjufjoll

L'Esjufjoll est un petit massif volcanique situé au sud-est du Vatnajokull et au nord du Oraefajokull.

Il possède une petite caldeira.

Il a connue une seule éruption qui s'est produite en 1927.

Cette éruption a provoqué un jokulhlaup (chutes brutales et dévastatrices d'eau).

Une zone de 12 000 km2 autour dé l'Esjufjöll est classée depuis 1978 réserve naturelle.

Hekla :



L'Hekla est un volcan situé dans le sud de l'Islande.

Il est situé dans le massif de Fjallabak.

Il culmine à 1488m.

Il se situe à environ 50 km au nord-est du village de Hvolsvollur.

C'est le volcan le plus actif d'Islande avec plus de 20 éruptions depuis 874.

Il est l'un des volcans les plus connus d'Islande et également l'un des plus actifs.

Son sommet n'a été gravi qu'en 1750 par Eggert Ólafson et Bjarni Pálsson.

Hekla fait partie d'une chaîne volcanique de 40 kilomètres de long.

Toutefois, la partie la plus active de cette chaîne, une fissure d'environ 5,5 km de longueur nommée Heklugjá, est considérée comme le volcan Hekla.

Hekla ressemble à  un bateau renversé, avec sa quille qui est en fait une série de cratères, dont deux sont les plus actifs.

Les fréquentes éruptions de Hekla ont couvert une grande partie de l'Islande de téphras.

Il y a 5 km3 de téphras.

Le volcan a produit l'un des plus grands volumes de lave dans le monde au cours du dernier millénaire , il y a eu soit environ 8 km3 de laves.

Le volcan a été actif le :
  • 26 février 2000
  • 17 janvier 1991
  • 9 avril 1981
  • 17 août 1980
  • 5 mai 1970
  • 29 mars 1947
  • 29 mars 1945 jusqu'au 21 avril 1948
  • 2 septembre 1845
  • 5 avril 1766
  • 13 février 1693
  • 8 mai 1636
  • 3 janvier 1597
  • 25 juillet 1597
  • en août 1389
  • 19 mai 1341
  • 11 juillet 1300

Et :

  • en 1222
  • en 1206
  • en 1158
  • en 1104

Dans la deuxième moitié du XXe siècle son cycle éruptif est d'environ une éruption tous les dix ans.

Les éruptions les plus violentes de l'Holocène sont également connues.  L'holocène est une époque géologique qui s'étend sur les 10 000 dernières années.

Il y en a eu :
  • vers 950 av. J.-C.
  • vers 1800 av. J.-C.
  • vers 2310 av. J.-C.
  • vers 4850 av. J.-C.
Voici des éruptions de l'Hekla :

L'ERUPTION DE 1597 :

L'éruption de 1597 a commencé le 3 janvier et a duré plus de 6 mois.

0,15 km3
de téphra a été déposé au sud-est, provoquant des dégâts à Mýrdalur.

L'ERUPTION DE 1693 :

En 1693 , il y a eu une très très très très très grave éruption pour la faune et la flore.

L'éruption a commencé le 13 janvier et a duré plus de 7 mois.

Elle a été l'une des plus destructrices de Hekla.

Beaucoup de téphra ont été libérés à un rythme de 60 000 m³/s, avec un volume de 0,18 km3 pendant toute l'éruption.

Ceci a causé l'apparition de lahars ( coulée boueuse volcanique)et d'un tsunami.

Les téphra ont été expulsés vers le nord-ouest, détruisant et endommageant les exploitations agricoles et les bois de Thjórsárdalur, Land, Hreppar et Biskupstungur.

De fines cendres de l'éruption ont atteint la Norvège.

La faune a beaucoup été touchée, avec une mortalité importante chez les truites , les saumons , les lagopèdes etc...

Il y a eu aussi des morts pour les animaux de ferme.

LE TINDFJOLL :



Le Tindfjoll est une montagne volcanique situé sous le glacier Tindfjallajokull.

La dernière éruption, a produit des coulées pyroclastiques  (nuées ardentes), il y a 52 000 ans.

De près, on peut voir une grande caldeira.

LE KATLA  :



Le volcan Katla culminbe à 1450m.

Il a la réputation d'être un des volcans les plus dangereux d'Islande.

La montagne est cachée sous le glacier Myrdalsjokull dans le sud de l'île.

  le glacier Myrdalsjokull

Les éruptions de ce volcan central ont lieu assez souvent (tous les 40 à 80 ans) et elles sont difficiles à prévoir.

La dernière éruption date de l'année 1918 , et les scientifiques sont toujours en train de surveiller le volcan.

On a constaté seize éruptions depuis 930.

Les cratères de Laki et la gorge Eldgja appartiennent au même système volcanique ce qui en fait un des volcans les plus puissants du monde.

Un jökulhlaup , dévasta la région en 1918.

  l'éruption de 1918

  autre détail de l'éruption de 1918

LE SNAEFELlSJOKULL



Le stratovolcan Snaefellsjokull culmine à 1446m.

Il est situé à l'ouest de la péninsule de Snaefellsnes en Islande.

Quand on se trouve en face de la montagne, on voit bien que deux petites cheminées noires surmontent la glace du pic.

Elles constituent une partie du bord d'une petite caldeira qui se trouve au sommet.

En voyant le Snæfellsjökull de loin, par exemple de Reykjavík (et c'est possible malgré une distance de 120 km), il ressemble un peu au Mont Fuji au japon.

Tous les deux sont des stratovolcans.

Les dernières éruptions de ce grand volcan central se sont déroulées il y a environ 4 000 et 1 700 années , plus précisément en 250 après J.-C.

Torfajokull :



Le Torfajokull est stratovolcan rhyolitique qui culmine à 1259m.

C'est aussi un complexe de volcans sous-glaciaires.

Il est situé au nord du Myrdalsjokull et au sud du lac Porisvatn , en Islande.

La dernière éruption du Torfajökull date de 1477.

IL EXISTE UN SYSTEME DE FISSURE VOLCANIQUE APPELER LJOSUFJOLL. LEUR DERNIERE ERUPTION DATE DE 960.



Le volcan qui a crée Les Smaeyjar :

  les îles Smaeyjar

Les Smaeyjar se sont formées il y a 10 000 à 20 000 ans au cours d'une unique éruption volcanique.

Cette éruption a fait des îles Smaeyjar un volcan monogénique : c'est a dire un volcan qui fait des explosions très violentes avec des nuées ardentes et, souvent, après cette explosion la ville au pied du volcan devient une ville fantôme recouverte par les cendres.

Les îles Smaeyjar contient Surtsey(qui a surgi en 1963) , l'Helgafell(dernière éruption qui date de 6000 ans) et l'Eldfell(le volcan qui a recouvert de cendres la ville d'Heimaey en 1973).

Il existe aussi quatre volcans connues : l'Eldfell , l'Helgafell , le Krafla et l'Hengill.

Il existe aussi pleins d'îles volcaniques.


25/11/2009
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 31 autres membres