Mon blog de sciences et de géographie

Les volcans d'Equateur

Les volcans d'Équateur

  les volcans actifs d'Equateur

L'Equateur contient comme volcan :
  • L'Atacazo


L'Atacazo est un volcan qui est situé à une dizaine de km de la capitale de l'Equateur, Quito.

Il culmine à 4 463 mètres.

Il est endormi.

Sa dernière éruption date de 320 avant J.-C. (Jésus-Christ).
  • Carihuairazo


Il culmine à 5018 mètres.

Sa dernière éruption n'est pas connue.
  • Casitagua


Il culmine à 3514 mètres.

Sa dernière éruption n'est pas connue.
  • Chanlor
Il culmine à 4300 mètres.

Sa dernière éruption n'est pas connue.
  • Chiles


Il culmine à 4756 mètres.

Sa dernière éruption n'est pas connue.
  • Chimborazo


Le Chimborazo est un volcan d'Equateur situé près de Riobamba.

Il est situé à environ 180 km au sud de Quito.

Il culmine à 6267 mètres d'altitude.

Il est endormi.

Sa dernière éruption remonte à l'an 640.
  • Corazón


Il est situé à environ trente kilomètres au sud-ouest de Quito

Il culmine à 4790 mètres.

Il est endormi.

Sa dernière éruption remonte à l'Holocène.
  • Cotacachi


Le Cotacachi est situé au nord de Quito.

Il culmine à 4944 m.

Il est certainement éteint.

Sa dernière éruption remonte à 950 avant J.-C.
  • Cuicocha


Le Cuicocha est le résultat de l'effondrement d'un ancien volcan.

C'est ce qu'on appelle une caldeira.

Elle est située au sud du volcan certainement éteint appelé Cotacachi.

Cette caldeira abrite 2 grosses îles appelées Yerovi et Teodoro Wolf.

Il culmine à 3246 mètres.

Il est endormi.

Sa dernière éruption date de 650.
  • Guagua Pichincha


Le Guagua Pichincha domine Quito.

Son cratère mesure 2 km de diamètre et 700 m de profondeur.

Il forme avec le Rucu Pichincha, son voisin, un complexe volcanique de 29 km de long.

Il culmine à 4794 mètres.

Sa dernière éruption date du 16 au 17 février 2009.

Les éruptions du Guagua Pichincha :

Les premières éruptions connues remontent à 1566, 1575 et 1582.

Puis, ce fut du calme jusqu'en 1660.

En 1660 s'est produit l'éruption la plus puissante de l'histoire volcanique du Guagua Pichincha.

Ce fut une éruption plinienne.

Elle a produit des retombées de cendres et de ponces.

Durant cette éruption, un dôme de lave, qu'on peut apercevoir aujourd'hui, s'est édifié au fond du cratère du Guagua Pichincha.

Heureusement, l'éruption ne fit aucune victime.

Mais, elle recouvra Quito de 30 cm de cendres et de ponces et des cendres retombèrent à 1000 km du lieu de l'éruption.

Une autre éruption fut signalée en 1859.

En 1881, des explosions phréatiques sont survenues.

Puis, le volcan est resté calme pendant un siècle.

L'activité a repris en 1981.

Jusqu'en août 1998, c'était de petites explosions qui se produisaient.

Mais début août 1998, une éruption magmatique se produisit.

Puis le 5 octobre 1999, un nuage de cendres de 19 500 mètres d'altitude recouvrit Quito.

Au matin du 7 octobre, le volcan Guagua Pichincha entra en éruption trois fois.

L'explosion la plus importante produisit un énorme nuage de cendres et d'eau bouillante qui monta jusqu'à 12 km au-dessus du cratère.

Cette éruption causa la mort d'1 personne et plusieurs blessés.

Heureusement, le cône actif du Guagua Pichincha est situé sur le bord occidental d'un ancien cône plus élevé qui protège la ville des coulées pyroclastiques.

Si Quito aurait à faire à des lahars ou à des téphras (produits pyroclastiques), le bord occidental de l'ancien cône serait détruits et Quito serait rayée de la carte.  

  • Igualata
Il culmine à 4432 mètres.

Sa dernière éruption n'est pas connue.
  • Illiniza
  l'Illiniza Sud (à gauche) et l'Illiniza Nord (à droite)

L'Illiniza est situé à 50 km au sud de Quito.

Il s'agit en réalité de deux cônes, l'un très enneigé (Illiniza Sud, 5 248 m) et l'autre presque pas (Illiniza Nord, 5 116 m).

Il pourrait s'agir d'un seul volcan ayant donné deux sommets suite à une éruption.

Il culmine à 5248 mètres d'altitude à L'Illiniza Sud.

Sa dernière éruption n'est pas connue.
  • Pululahua
  la caldeira du Pululahua

Le Pululahua est  situé pas très loin de Quito.

Son cratère géant mesure 12 km de diamètre.

Il est le plus grand cratère d'Amérique du Sud.

C'est aujourd'hui une vallée de culture et comme Yellowstone, un cratère habité.

Ce sont d'ailleurs les seuls cratères à être habités au monde.

Son altitude est de 3356 mètres.

Il est endormi.

Sa dernière éruption remonte à 450 avant J.-C.
  • Quilotoa


Le Quilotoa est situé à une trentaine de kilomètres à l'Ouest de Latacunga, chef-lieu de la province de Cotopaxi.
Il  culmine à 3 914 m,

La première éruption connue de ce volcan date du 28 novembre 1660.

Une autre éruption s'est produite le 4 février 1797.

Les scientifiques pensent qu'une autre éruption se serait produit en 1859.

Si c'est le cas, l'éruption de 1859 aurait été la dernière éruption du Quilotoa.

Mais si cette éruption ne s'est pas produite, c'est l'éruption du 4 février 1797 qui aurait été sa dernière éruption.

CA SERAIT COOL SI ON POUVAIT VOYAGER DANS LE PASSE, DANS LE PRESENT OU DANS LE FUTUR !!!!!

Le Quilotoa possède une lagune magnifique situé à 3 800 mètres.

Il culmine à 3914 mètres.

Il est actif.

Sa dernière éruption : ?

  • Sagatoa
Il culmine à 4135 mètres.
  • Tiocajas
Il culmine à 4211 mètres.
  • Yanaurcu
Il culmine à 4292 mètres.
  • Yanaurcu de Pinan


Il culmine à 4535 mètres.

Sa dernière éruption n'est pas connue.
  • Ilalo
Il culmine à 3169m.

Sa dernière éruption n'est pas connue.
  • Mojanda
  la caldeira du Mojanda

Il culmine à 4263 mètres.

Sa dernière éruption date de l'Holocène.
  • Pasochoa


Son altitude est pas connue.

Sa dernière éruption n'est pas connue.
  • Ruminahui


Il culmine à 4721 mètres.

Sa dernière éruption n'est pas connue.
  • Alcuguiru
Son altitude est de 4000 mètres.

Sa dernière éruption n'est pas connue.
  • Altar


Il est situé à 170 km au sud de Quito.

Son altitude est de 5405 mètres.

Il est endormi.

Sa dernière éruption date de 1450.
  • Antisana


Son altitude est de 5753 mètres d'altitude.

Sa dernière éruption date de 1802.
  • Cayambe


Il est situé à 70 km au nord-est de Quito.

Il fut gravi pour la première fois en 1880 par Edward Whymper et des frères Jean-Antoine et Louis Carrel.

Il est âgé d'environ 1 million d'années.

Son altitude est de 5785 mètres.

Il est endormi.

Sa dernière éruption date de février 1785 à mars 1786.

A partir de 1995, des études de volcanologie effectuées par des chercheurs équatoriens et français ont montré que le Cayambe a connu des période d'activité volcanique de 700 ans environ.

Ses périodes volcanique ont alterné avec des périodes de repos de 500 à 600 ans.
  • Cerro Hermoso


Son altitude est de 4639 mètres.

Sa dernière éruption n'est pas connue.
  • Cotopaxi


Il est le plus haut volcan actif de ce pays.

Son cratère principal mesure environ entre 800 et 550 mètres de diamètre.

Son éruption la plus importante date de 1877 lorsqu'il détruisit plusieurs villes (dont Latacunga) et vallées.

Son altitude est de 5897 mètres.

Sa dernière éruption date du 17 au 19 février 1942.

Histoire volcanique du Cotopaxi

Selon le Global Volcanism Program de la Smithsonian Institution, les plus violentes et les plus importantes éruptions seraient survenues en 5820 avant J.-C. et en 3880 avant J.-C.

En 1533, au soir d'une bataille opposant Amérindiens et soldats espagnols pour la possession du territoire qui allait devenir l'Équateur, le Cotopaxi entre en éruption.

C'est le premier récit historique de l'activité volcanique de ce volcan.

Depuis le XVIème siècle, le Cotopaxi a connu une cinquantaine de phases éruptives.

L'éruption de 1744 détruisit une partie de Latacunga, mais ne fait que peu de victimes, les habitants ayant pour la plupart eu le temps de se mettre à l'abri sur une colline pour échapper aux lahars.

Elle tua en revanche beaucoup de bêtes parmi les troupeaux.

Celle de 1768 produit une grande quantité de cendres et de ponces, mais ne fait guère de victimes.

En revanche, l'éruption de 1877, dont les explosions sont entendues jusqu'à 350 km de distance, produit suffisamment de cendres et de ponces pour obscurcir le ciel en plein jour et donne naissance à des lahars qui font des milliers de victimes.

Ces lahars se déplacèrent de plus de 100 km en direction  l'Océan Pacifique et du bassin de l'Amazone.

La dernière éruption importante du Cotopaxi s'est produite en 1904 : elle fut d'intensité modérée mais elle dura plus d'un an.

Quelques activités ont aussi été enregistré en 1942.

Depuis 2001, une activité sismique est enregistrée autour du Cotopaxi.

  • Imbabura


Il culmine à 4557 mètres.

Il est endormi.

Sa dernière éruption date de 5550 avant J.-C.
  • Pambamarca


Son altitude n'est pas connue.

Sa dernière éruption n'est pas connue.
  • Puntas
Il culmine à 4452 mètres.

Sa dernière éruption n'est pas connue.
  • Quilindana 


Ce volcan possède deux sommets, appelés Stübel et l'Elizalde.

Son altitude est de 4877 mètres.

Sa dernière éruption n'est pas connue.
  • Saraurcu
Il culmine à 4676 mètres.

Sa dernière éruption n'est pas connue.
  • Sincholagua


Son altitude et sa dernière éruption ne sont pas connues.
  • Tungurahua


Il est situé à 140 km au sud de Quito.

Il culmine à 5023 mètres.

Il s'élève au-dessus de la ville thermale de Banos, située à 1800 mètres d'altitude.

Les autres villes les plus proches sont :
  • Ambato, située à 30 km au nord-ouest du volcan
  • Riobamba, située à 30 km au sud-ouest du volcan
Sa dernière éruption date du 5 octobre 1999 au 8 juillet 2009.

Le Tungurahua est composé de trois édifices :
  • Tungurahua I qui n'existe plus car il s'est effondré à la fin du Pléistocène
  • Tungurahua II qui existe encore, c'est le volcan principal et le seul édifice du massif que l'on peut voir encore aujourd'hui
  • Tungurahua III qui n'existe plus car il s'est effondré dans la caldeira de Tungurahua II, il y a 3000 ans
Histoire volcanique du Tungurahua

Toutes les éruptions du Tungurahua se sont produites à partir du cratère sommital et ont été accompagnées par de fortes explosions, de nuées ardentes et parfois de lave.

Au cours des 1 300 dernières années, le Tungurahua est entré en activité en moyenne tous les 80 à 100 ans.

Les dernières éruptions se sont produites en :
  • 1640
  • 1773
  • 1886
  • 1916 à 1918
  • 5 octobre 1999 au 8 juillet 2009
L'éruption du 5 octobre 1999 au 8 juillet 2009 :

  un panache de cendres en 2003

En 1999, le Tungurahua est entré dans une phase active qui se termina le 8 juillet 2009.

En octobre 1999, la ville de Banos (25 000 habitants) due être évacuée à cause des retombées de cendres.

À partir de mai 2006, l'activité du Tungurahua s'est renforcée pour trouver sa phase la plus violente qui se sont produites le 14 juillet et les 16 et 17 août.

Ces deux dernières éruptions ont toutes les deux éjecter des coulées pyroclastiques (nuées ardentes).

L'éruption des 16 et 17 août fut la plus violente depuis la reprise de l'activité en 1999 et s'est accompagnée d'un panache de cendres de 10 km de haut, qui s'est ensuite étalé sur près de 740 km de long sur 180 km de large.

Ce panache de cendres fut accompagné par l'émission de nuées ardentes qui ont causé la mort de 5 personnes et la destruction de plusieurs hameaux et de routes sur les flancs ouest et nord-ouest du volcan.

  une panache de cendres en 2007

Le 14 janvier 2008, l'activité éruptive est toujours intense, et la sismicité continue d'augmenter au Tungurahua.

Le dernier rapport de l'Institut de Géophysique indique que d'importantes chutes de cendres ont affecté les villages de Choglontus et Manzano, et des chutes plus modérées ont affecté tous les autres versants (Pelileo, Runtun).

Les enregistrements sismiques ont permis de compter 228 explosions dans une seule journée de l'année 2008 et certaines d'entre elles ont fait vibrer les vitres dans les villages situés aux alentours.

  • Pan de Azucar


Il culmine à  3482 mètres d'altitude.

Sa dernière éruption date de l'Holocène.
  • Reventador
  éruption le 4 novembre 2002

Il culmine à 3562 mètres.

Sa dernière éruption date de 2007.
  • Sangay
  panache de fumée au-dessus du Sangay

Il est situé à 200 km au sud de Quito.

Il culmine à 5230 mètres.

Il est en éruption depuis le 8 août 1934.
  • Soche
Son altitude est de 3955 mètres.

Sa dernière éruption n'est pas connue.
  • Sumaco


Il culmine à 3990 mètres.

Sa dernière éruption date de 1933.

Maintenant, on passe aux îles Galapagos.

carte géographique des îles Galapagos, on arrive un peu à distinguer quelque noms d'îles
  • Alcedo


Il culmine à 1130 mètres.

Sa dernière éruption date de 1993.
  • Cerro Azul
  la coulée de lave de 2008

Il culmine à 1690 mètres.

Sa dernière éruption date de 2008.
  • Darwin
  le Darwin au premier plan et le Wolf au second

Il culmine à 1330 mètres.

Sa dernière éruption date de 1813.
  • Ecuador
Il culmine à 790 mètres.

Sa dernière éruption date de 1150.
  • La Cumbre


La Cumbre est situé sur l'île Fernandina, dans l'archipel des Galapagos.

La Cumbre est un volcan bouclier.

Il culmine à 1 476 mètres.

Sa dernière éruption s'est déroulée du 10 au 28 avril 2009.
  • Ile Genovesa
Il culmine à 64 mètres d'altitude.

Sa dernière éruption n'est pas connue.
  • Ile Marchena
Il culmine à 343 mètres.

Sa dernière éruption date du 25 septembre à novembre 1991.
  • Ile Pinta
Il culmine à 780 mètres.

Sa dernière éruption date de 1928.
  • Rift des Galapagos
Il culmine à -2430 mètres.

Sa dernière éruption date de 1996.
  • Ile San Cristobal


Il culmine à 759 mètres.

Sa dernière éruption n'est pas connue.
  • Ile Santa Cruz


Il culmine à 964 mètres.

Sa dernière éruption n'est pas connue.
  • Ile Santiago


Il culmine à 920 mètres.

Sa dernière éruption date de 1904 au 15 décembre 1906.
  • Sierra Negra

La Sierra Negra est un large volcan bouclier.

Il est situé sur l'île d'Isabela, dans l'archipel des îles Galapagos.

Il culmine à 1 124 .

Il est entouré par le volcan Alcedo au nord et le volcan Cerro Azul à l'ouest.

La Sierra Negra est l'un des volcans les plus actifs des îles Galápagos.

Sa dernière éruption date du 22 au 30 octobre 2005.

  • Wolf
  le Wolf vu depuis l'Océan Pacifique, les traits noirs sont des coulées de laves qui ont été refroidi

Il culmine à 1710 mètres.

Sa hauteur en fait le point culminant des îles Galapagos.

Sa dernière éruption date du 28 août au 6 septembre 1982.


22/04/2010
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 31 autres membres