Mon blog de sciences et de géographie

La Rafle du Vel d'Hiv

LA RAFLE DU VEL D'HIV


Le 9 septembre 1939, alors que le guerre est mondiale, les Allemands envahissent la France.

C'est le Maréchal Pétain qui est chef du Gouvernement.

Le Maréchal Pétain signe un accord avec les Allemands nazis du troisième Reich gouverné par Hitler. 

Hilter Adolf appelé le Fuhrer

C'est l'armistice du 22 juin 1940 qui signe la fin de la guerre mais la France est partagée en 2 :

  • la zone libre
  • la zone occupée par les Nazis

La zone occupée par l'armée allemande et la zone libre sont séparées par une ligne appelée : ligne de démarcation.

Du 10 juillet 1940 au 20 aout 1944, le gouvernement se trouve à Vichy. C'est le Maréchal qui gouverne en accord avec les Nazis.

 

le Maréchal Pétain, le 15 août 1945 (date de la naissance de Mamylène) il est condamné à mort pour déshonneur nationale, c'est la Général de Gaulle qui transformera sa peine en prison à vie.

Les nazis veulent supprimer tous les juifs.

C'est ainsi que la police française organise des rafles ( des arrestations) de juifs même des juifs français.

Les premières rafles ont eu lieu le 14 mai 1941 et les dernières en 1944. En tout 76 000 juifs furent envoyés dans des camps nazis où presque tous moururent.

La plupart d'entre eux mourront à Auschwitz ou au camp de Dachau.

La plus importante sera la rafle du Vel d'Hiv.

vel   d'hiv














Les bus qui ont transporté les Juifs jusqu'au Vélodrome d'hiver

Il y a soixante ans, les 16 et 17 juillet 1942, 13 152 juifs parisiens, dont 4.115 enfants, étaient arrêtés par la police française au cours d'une opération baptisée "vent printanier". 

Ce 16 juillet 1942, les Juifs furent obligés de quitter leur maison sous la force de la police française.

Ils étaient facilement reconnaissables car ils devaient porter une étoile jaune sur leur vêtement.

Ils furent conduits au vélodrome d'hiver, ils y restèrent 5 jours dans le bruit, le froid, la faim, la saleté avant d'être envoyés dans les camps de Beaune la Rolande ou Pithiviers en France.

Puis ils furent envoyés en train dans les camps d'extermination de Drancy, là ils furent séparés, les enfants d'un côté, les femmes d'un autre, et les hommes d'un autre.

Ils avaient très froids, faim, tout était sale, ils couchaient sur des lits de paille, ils avaient beaucoup de maladies, puis ils furent envoyés dans des grands salles où ils étaient asphyxiés par milliers, puis les corps étaient brulés dans des grands fours.

Les fours crématoires d'Auschwitz


10/03/2010
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 31 autres membres