Mon blog de sciences et de géographie

Jules César

Jules César



Jules César est né vers 100 avant Jésus-Christ, dans une famille riche et puissante.

Cinquante ans plus tard, il contrôlera le monde romain.

Jules César entame sa carrière politique à 30 ans.

Il se rend populaire et organise de somptueux jeux et propose une meilleure répartition des terres entre les riches et les paysans.

En 60 avant Jésus-Christ, il s'allie avec  deux politiciens ambitieux : Pompée et Crassus et devient l'un des principaux dirigeants de Rome.

  Crassus

  Pompée

Pour montrer sa puissance, il doit mener une campagne militaire.

Il est nommé Consul de la Gaule et Consul de la Gaule Narbonnaise en 58 avant Jésus-Christ.

Il part à la conquête du reste du territoire : c'est la Guerre des Gaules.

En 52 avant Jésus-Christ, il repousse Vercingétorix à Alésia et l'emprisonne.

LA BATAILLE D'ALESIA :


 

le lieu de la bataille

 

 le lieu de la bataille aujourd'hui

César décide d'assiéger les gaulois en profitant de leur retraite improvisée.

Afin d'éviter la tenaille dont il fut victime lors du siège de Gergovie, César fait preuve d'une exceptionnelle maîtrise de l'art du siège en entreprenant une double protection de lignes fortifiées :
  • l'une de 15km orientée vers l'oppidum pour résister aux tentatives de sortie des 80 000 gaulois retranchés : la contrevallation
  • l'autre de 20km orientée vers l'extérieur pour résister à l'armée de secours demandée par Vercingétorix aux autres peuples gaulois pour lui venir en aide : la circonvallation.
L'armée romaine est alors composée de 10 à 12 légions, soit près de 70 000 légionnaires, dont certains étaient des gaulois.

Afin de gêner au maximum l'approche des enceintes, une série de pièges sont établis :

  • des pointes de fer sont enfoncées dans le sol
  • des trous profonds de 90cm sont disposés avec au fond de chacun d'eux un pieu pointu et ils sont ensuite camouflés par des broussailles
  • 5 lignes de fossés profonds de 1,50m sont creusées, dans lesquelles sont fixées des grosses branches attachées les unes aux autres
  • 2 autres fossés de 4,50m de large et profonds de 2,50m sont creusés, et dont l'un est rempli d'eau
  • les branches pointues sont fixées au rempart de terre pour en compliquer l'escalade.

Voici une reconstitution d'une enceinte et de pièges situés à l'Archéodrome de Bourgogne

250 000 gaulois et 8000 cavaliers arrivent au secours de Vercingétorix environ 2 mois plus tard.

Les 2 premiers assauts sont repoussés et dans le 3ème assaut  toutes les forces disponibles interviennent : les défenses sont enfoncées mais les cavaliers germains alliés des romains chargent et les troupes de secours s'enfuient.

Vercingétorix voit très bien que son arme n'a aucune chance contre celle de Jules César.

Il décide de se rendre et se rend devant Jules César là où il laisse tomber ses armes.



                        Vercingétorix jette ses armes devant César

Vercingétorix sera assassiné en prison en 46 avant Jésus-Christ.

Les deux versions de la rencontre entre Vercingetorix et César :

Première : César ordonne que les armes soient rendues, que les chefs soient conduits à lui.

Lui-même s'assied dans le retranchement, devant le camp.

Les chefs y sont conduits.

Vercingétorix se rend.

Les Eduens et les Arvernes furent mis à part, pour le cas où il pourrait, grâce à eux, reprendre des villes.

Les autres captifs sont distribués à toute l'armée comme butin, à raison d'un prisonnier par personne.

Deuxième : Les assiégés, après s'être donné bien du mal à eux-mêmes et en avoir donné beaucoup à César, finirent par se rendre.

Vercingétorix, qui avait été l'âme de toute cette guerre, fit parer son cheval, prit ses plus belles armes et sortit ainsi de la ville.

Puis, après avoir fait caracoler son cheval autour de César, qui était assis, il mit pied à terre, jeta toutes ses armes et alla s'asseoir aux pieds de César où il se tint en silence, jusqu'au moment où César le remit à ses gardes en vue de son triomphe.

Ses ennemis sont excédés par sa puissance et décident de l'assassiner.

Ils assassinent Jules César le 15 mars de l'an 44 avant Jésus-Christ.

  Jules César est assassiné, snif


31/03/2010
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 31 autres membres