Mon blog de sciences et de géographie

Henri Lecoq et le musée Henri-Lecoq à Clermont-Ferrand

Henri Lecoq et son musée

 

 

  le musée Lecoq

 

Henri Lecoq est né le 18 avril 1802, à Avesnes-sur-Helpe, dans le département du Nord (59).

 

  Avesnes-sur-Helpe avec la collégiale Saint-Nicolas au centre à droite

 

Ce fut un illustre botaniste français.

 

Il étudie d'abord en  1817, à Paris, la pharmacie.

 

Grâce à son amitié avec Jean-Baptiste Bouillet qui connait bien la région auvergnate, il rencontre tous les scientifiquesvde Clermont-Ferrand.

 

Il est admis à l’Académie des sciences, belles-lettres et arts de Clermont-Ferrand.

 

Il devient directeur du jardin botanique, pendant 45 ans, et directeur du muséum d'histoire naturelle de Clermont-Ferrand, le jardin et le muséum  portent son nom.

 

Henri Lecoq devient doyen de la faculté des sciences de la ville et professeur d'histoire naturelle.

 

Il est à l'origine de la classification des plantes et il étudie les végétaux utilisés pour le fourrage des animaux.

 

Le botaniste étudie aussi la géologie et la formation des glaciers.

 

Henri Lecoq redessine le jardin botanique, installe des aquariums et prête de l’argent pour la construction de serres.

 

Il décède le 4 août 1871 à Clermont-Ferrand.

 

A son décès, il fait don de toutes ses collections d’histoire naturelle, zoologie, botanique, géologie, minéralogie et les meubles les contenant. Toutes ces pièces sont à l’origine de l’actuel musée Lecoq.

 

Le musée d'histoire naturelle Henri-Lecoq contient :

  • plus de 200 000 représentations du monde végétal pour les botanistes

  • une grande collection de roches et de minéraux, dont des roches volcaniques de la région, et une collection de pierres précieuses et semi-précieuses pour les géologues

  • une belle collection de fossiles de la région et d'ailleurs pour les paléontologues
  • plus de 300 000 représentations d'animaux d'Auvergne pour les zoologues

L' histoire vraie de l'otarie de Californie qui a véçu dans le bassin du  jardin Lecoq :

 

Né à Los Angeles, une otarie mâle de Californie arrive au jardin Lecoq en 1971 à Clermont-Ferrand.

 

Elle y a passé la plus grande partie de sa vie en y faisant la joie des enfants.

 

L'otarie y est décédée de vieillesse en février 1999, à l'âge de 30 ans.

 

  hommage à l'otarie du Jardin Lecoq

 

  la représentation de l'otarie du jardin Lecoq dans le musée



22/02/2012
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 31 autres membres